La continuité écologique, qui traduit la capacité des espèces animales à circuler librement et des sédiments à transiter de l'amont vers l'aval, est l'un des critères permettant de qualifier l'état d'un cours d'eau. Or, afin de rétablir cette continuité enrayée par l'oeuvre de l'Homme, plusieurs techniques sont envisageables. Elles vont d'une meilleure gestion des ouvrages à l'installation de dispositifs de franchissement piscicole, à la suppression partielle voire totale de l'obstacle. L'objectif est de retrouver le libre écoulement de la rivière.

 

Le SyMOA est intervenu en 2019 sur 7 petits ouvrages : des buses agricoles. Elles ont été supprimées puis, pour certaines ayant encore une utilisation, remplacées par un dispositif permettant de restaurer la continuité écologique.

En 2020, 9 ouvrages ont été traité.

 Remplacement d'une buse agricole par une demie arche en PEHD par l'entreprise PROVERT sur le ruisseau du Crochet (Crédit photo : P. LORIDON)