Actualités

Restauration de la continuité écologique


Le SyMOA a supprimé 9 buses et seuils en 2020 afin d'améliorer le transit sédimentaire et le déplacement des poissons sur les affluents de l'Orne. Certains de ces ouvrages ont été remplacé par des passerelles ; c'est notamment le cas sur le Ruisseau de Coupigny (photo ci-dessous)

Crédit photo : SyMOA
Crédit photo : SyMOA

Programme de restauration Orne et Affluents - Année 5


La cinquième tranche de travaux du programme de restauration de l'Orne et de ses Affluents a débuté en février 2020. Les travaux ont commencé par le ruisseau du Gosu sur les communes d'Ecouché les Vallées et de Joué du Plain. L'ensemble des opérations est réalisé par l'entreprise PROVERT.

Après le ruisseau du Gosu, c’est au tour du ruisseau de Coupigny (sur Le Ménil-Scelleur, Ste-Marguerite-de-Carrouges et St-Sauveur-de-Carrouges) d’être restauré. Cela comprend l’entretien de la ripisylve (végétation sur les berges) et la protection du lit et des berges du cours d’eau contre le piétinement du bétail. 

6ème année d'intervention sur la Berce du Caucase


Le 4 juin 2020, le SyMOA et la brigade du Conservatoire des Espaces Naturels de Normandie sont intervenus sur le Ruisseau des Landelles afin de limiter la propagation de la Berce du Caucase. Deux autres passages sont prévus cette année : fin juillet et début septembre. 

Crédit photo : P. LORIDON (SYMOA)
Maxime HOURDE - Technicien au C.E.N.

Restauration de la continuité écologique


Le SyMOA a supprimé 7 buses en 2019 afin d'améliorer le transit sédimentaire et le déplacement des poissons sur les affluents de l'Orne

Crédit photo : P. LORIDON (SYMOA)
Crédit photo : P. LORIDON (SYMOA)

La presse en parle ...


Nouvel article sur le SyMOA paru le 11 décembre 2019 dans le Ouest France. Pour lire l'article en entier, cliquez ici.

Crédit photo : Ouest France
Crédit photo : Ouest France

Le SyMOA recrute


Afin de promouvoir et de mettre en oeuvre des actions de préservation et de restauration des milieux aquatiques nécessaires à l'atteinte des objectifs fixés par la Directive Cadre sur l'Eau, le SyMOA a décidé de recruter un(e) technicien(e) ruissellement et érosion des sols. Vous avez jusqu'au 22 novembre pour nous faire parvenir votre candidature. Pour accéder à l'offre d'emploi, cliquez ici.

A la découverte des travaux sur le Gué Blandin


Le 7 septembre 2019 a eu lieu une journée de sensibilisation ouverte au grand public sur la commune de la Fresnaye au Sauvage. En partenariat avec l'association VAL d'ORNE ENVIRONNEMENT, le SyMOA a réalisé une balade d'environ 5 kms le long du Gué Blandin afin d'évoquer la préservation de nos cours d'eau. Une vingtaine de personnes étaient présentes.

Crédit photo : Véronique TLILI
Crédit photo : Véronique TLILI

5ème année d'intervention sur la Berce du Caucase


Le 26 juin 2019, la brigade du Conservatoire des Espaces Naturels de Normandie est intervenue sur le Ruisseau des Landelles afin de limiter la propagation de la Berce du Caucase. Deux autres passages sont prévus cette année : fin juillet et début septembre. Un article est paru dans le Ouest France (visible ici).

A la découverte du métier de technicien de rivière


Pendant un mois, le SyMOA a accueilli un stagiaire de 1ère Gestion des Milieux Naturels et de la Faune du lycée agricole de Vire. Ce fut l'occasion pour l'étudiant de découvrir le métier de technicien de rivières, notamment en accompagnant l'agent pour actualiser le diagnostic sur les cours d'eau en vue des travaux de restauration de 2020.

Journée d'animation


Le 23 mai dernier s'est déroulé une journée d'animation avec une classe de 1ère BTS GEMEAU de l'Eure.

Les étudiants, accompagnés de leur professeur, ont passé une semaine dans l'Orne et le Calvados afin de découvrir nos cours d'eau et les actions réalisées par les différentes collectivités compétentes sur ces milieux.

Un arrêt sur le territoire du SyMOA leur a permis d'appréhender les problématiques liées au piétinement du bétail dans le lit des cours d'eau. 

Le SyMOA recrute !


Le SyMOA recrute un technicien de rivières. Vous avez jusqu'au 20 juin pour nous faire parvenir CV et lettre de motivation.

Pour plus d'informations sur le poste, RDV ici !

Programme de restauration Orne et Affluents - Année 4


La quatrième tranche de travaux du programme de restauration de l'Orne et de ses Affluents a débuté en mars 2019. Les travaux ont commencé par le ruisseau du Moulin Besnard sur les communes de Chahains et Saint Sauveur de Carrouges. L'ensemble des opérations est réalisé par l'entreprise PROVERT.

 

Donnez votre avis sur l'avenir de l'eau


La qualité de l’eau, les enjeux écologiques, d’adaptation au changement climatique, de santé publique, les sécheresses, le risque d’inondation... sont des sujets d’actualité qui nous concernent tous. Les situations évoluent sans cesse. Sous l’action de politiques publiques, des défis trouvent des solutions.

Depuis plusieurs années, le public est régulièrement consulté à différentes étapes de la construction et de la mise en œuvre de ces politiques publiques.

Aujourd’hui, les principaux enjeux relatifs à la gestion de l’eau et des risques d’inondation ont été identifiés pour les années à venir, et le comité de bassin Seine-Normandie souhaite recueillir votre avis, bien en amont, sur ces sujets.

Sur quoi êtes-vous consulté ? 

Afin d’élaborer le plan de gestion des eaux (ou schéma directeur d’aménagement et de gestion des eaux –Sdage) et le plan de gestion des risques d’inondation (PGRI) pour les années 2022 à 2027, le comité de bassin Seine-Normandie et l’État identifient dès maintenant les enjeux auxquels il faudra répondre. C’est donc bien en amont que nous demandons votre avis, pour identifier les défis à relever. Ces enjeux et les pistes d’action identifiées, sont détaillés dans deux documents : les documents des questions importantes auxquelles le futur plan de gestion des eaux et celui des risques d’inondation devront répondre.

Le Saumon est de retour dans l'Orne


Depuis le début du 20ème siècle, le saumon avait quasiment disparu dans le fleuve. En 2016, il revient en nombre mais uniquement dans la partie calvadosienne du cours d'eau, les conditions ne lui permettant pas de remonter plus haut dans l'Orne.

(Cliquez sur le saumon pour lire l'article publié par ouest-france)

Programme de restauration Orne et Affluents - Année 2


La deuxième tranche de travaux du programme de restauration de l'Orne et de ses Affluents vient de débuter.

Les travaux ont commencé par le ruisseau de la Fontaine aux Hérons, avec la restauration de la végétation effectuée par l'entreprise Provert.

 

Programme de restauration Orne et Affluents - Année 1


La première tranche de travaux de restauration des affluents de l’Orne a commencé à l’automne 2015 et s’est poursuivie jusqu’à l’été 2016.

 

Plus de 85 conventions ont été signées avec les propriétaires ou exploitants des parcelles riveraines des cours d’eau sur lesquelles des travaux de restauration de la végétation ou des aménagements pour le bétail ont été réalisés.

 

Sur la première année du programme, ce sont :

  • 25 km de végétation des berges restaurées
  • 43 points d’abreuvements pour les bovins d’installés dont 41 descentes aménagées
  • 12 points de franchissement des cours d’eau réalisés, dont 7 passages à gué et 5 passerelles
  • 9,5 km de clôtures posées

Le montant de ces travaux s’élève à environ 164 000 € TTC dont le financement a été assuré à hauteur de 70 % par l’Agence de l’Eau Seine-Normandie, 10 % par la Région Normandie, 10 % par les riverains pour les travaux d’aménagements et 20 % par le SyMOA.

 

Le programme s’échelonne sur 5 ans, la deuxième tranche débute à l’automne 2016.

Abreuvoirs et passerelle sur la Cance
Abreuvoirs et passerelle sur la Cance

Le SDAGE Seine-Normandie 2016-2021 en 3 minutes...


Le Schéma Directeur d'Aménagement et de Gestion des Eaux est un plan aux priorités ambitieuses, mais réalistes pour la Seine et les fleuves côtiers normands.
Avec ce nouveau plan de gestion, sont tracées, pour les six prochaines années, les priorités politiques de gestion durable de la ressource en eau sur le bassin.
Le SDAGE 2016-2021 vise l'atteinte du bon état écologique pour 62% des rivières (contre 39% actuellement) et 28% de bon état chimique pour les eaux souterraines.

Le SDAGE compte 44 orientations et 191 dispositions qui sont organisées autour de grands défis comme :

  • La diminution des pollutions ponctuelles
  • La diminution des pollutions diffuses
  • La protection de la mer et du littoral
  • La restauration des milieux aquatiques
  • La protection des captages pour l'alimentation en eau potable
  • La prévention du risque d'inondation

Les dispositions législatives confèrent au SDAGE sa portée juridique dans la mesure où les décisions administratives dans le domaine de l'eau et les documents d'urbanisme doivent être compatibles ou rendu compatibles dans un délai de trois ans avec ses orientations et dispositions.